MLM

... MLM" />

MLM (Multiple Level Marketing) : PRINCIPES ET LÉGISLATION

Le MLM ou Vente à Paliers Multiples est une technique de commercialisation de biens ou de services. En quelque sorte, on peut considérer que c’est une extension du principe du «bouche à oreille». En effet, si vous aimez un produit, vous le conseillez à vos amis. Alors pourquoi ne pas toucher un pourcentage pour ce travail ?

C’est donc le principe de base du MLM. On achète un produit, on le vend à ses amis qui eux-mêmes peuvent le vendre aux leurs. Et le plus beau, c’est que l’on touche aussi des commissions sur les ventes faites par les personnes que l’on a «recrutées» ; ceci sur un ou plusieurs niveaux, d’où le nom.

Ce système, parfaitement légal, ressemble pourtant de près au système pyramidal qui, pour sa part, est totalement hors la loi. Le système pyramidal est vieux comme le monde. Vous envoyez une somme (souvent minime) au premier d’une liste. Cela vous donne le droit de rayer son nom de la liste et de mettre le vôtre en bas, dans l’espoir de recevoir des millions quand votre nom arrivera en première position sur la liste.

Le problème est que votre nom n’arrive jamais en tête de liste. En effet, ce système de progression géométrique est irréaliste. Il suffit de quelques niveaux pour dépasser la population de la planète ! Les seuls gagnants sont donc les tout premiers inscrits. Et encore… Il faut relativiser car le risque est immense. En voici quelques exemples :

En Belgique : Vous encourez de 1 mois à 5 ans d’emprisonnement et/ou une amende de 26 à 20.000 € (articles 84 et 105 de la loi du 14 juillet 1991 sur les pratiques du commerce et sur l’information et la protection du consommateur).

En France : C’est un emprisonnement d’un an et une amende de 4.500 € qui vous attendent (article L. 122-6 du Code de la Consommation), sans compter les éventuelles peines pour escroquerie prévues à l’article 313-1 du Code Pénal (cinq ans d’emprisonnement, amende de 375.000 €).

En Suisse : C’est la Loi fédérale sur les loteries et les paris qui interdit, depuis 1924 (!), le «système boule de neige», interdiction présente également dans la Loi fédérale du 19 décembre 1986 contre la concurrence déloyale : ces lois prévoient une condamnation de 3 mois d’emprisonnement et jusqu’à 10.000 CHF (un peu moins de 6.400 €) d’amende.

La frontière entre les deux mondes est très étroite et les escrocs l’ont vite compris en mettant en avant un produit de complaisance pour «légaliser» (en apparence seulement) leur escroquerie. La liste papier est devenue une page web par exemple.

Alors comment éviter de vous faire piéger ? La première précaution à prendre, c’est d’en savoir plus sur le produit proposé. Ce produit est-il vraiment intéressant ? Il ne faut pas oublier qu’il faudra le vendre. Si le seul intérêt du produit est l’espoir du gain qu’engendrera sa revente, fuyez !!! Même si le système n’est pas illégal, il est fort peu probable que vous gagniez quoi que ce soit…

Fuyez également si la société organisatrice vous impose l’achat d’un nombre important de produits. Préférez les sociétés qui proposent un véritable accompagnement de leurs vendeurs.

Enfin, si vous succombez aux sirènes du MLM, sachez qu’il y a quelques précautions à prendre lorsque vous ferez la promotion de votre produit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *