JEUX EN LIGNE… LA LOI EN FRANCE

... JEUX EN LIGNE… LA LOI EN FRANCE" />

JEUX EN LIGNE… LA LOI EN FRANCE

Il existe un nombre impressionnant de sites de jeux en ligne, sans parler bien sûr des sites qui n’ont pour seul but que de vous divertir. De nombreux sites proposent des jeux vous permettant de gagner de l’argent et/ou des cadeaux.

En France, sauf dérogation, une loterie faisant appel au hasard ne peut avoir de contre-partie pécuniaire des participants. C’est pour cette raison que tous les jeux par appel téléphonique surtaxé doivent intégrer des modalités de remboursement des frais de participation (section 6 du titre II du Code de la consommation : articles L 121-36 à L 121-41). Vous comprenez sans doute mieux maintenant pourquoi tous les jeux proposés sur internet sont gratuits, même s’ils vous permettent d’en obtenir des gains, qu’ils soient matériels ou financiers.

La majorité des sites de jeux en ligne offrent, eux aussi, un système de parrainage. Ce système vous permet, dans la plupart des cas, de toucher un pourcentage sur les gains de vos filleuls (le nombre de niveaux et le pourcentage varie d’un site à l’autre).

Bien qu’ils soient gratuits, tous les sites de jeux en ligne vous proposent de payer pour obtenir des parties supplémentaires, des jeux qui ne sont proposés qu’aux membres qui paient, un statut VIP après un certain nombre d’achats, etc.

Les gains sur les sites de jeux ne sont jamais très élevés, mais ces sites ont le mérite d’offrir un moment de divertissement, souvent même dans d’excellentes conditions puisque la présentation et le fonctionnement des jeux sont le plus souvent assez agréables.

Le point que nous reprochons à ces programmes concerne la récupération de l’argent gagné. Il n’est généralement pas possible de demander le paiement du solde de son compte lorsque celui-ci atteint un certain niveau. Pour espérer encaisser ses gains, il faut faire une demande, sous forme de tirage au sort… De ce fait, si notre demande est tirée au sort, nous recevons effectivement le paiement, mais si elle ne l’est pas, il faut recommencer le lendemain et les jours suivants jusqu’au jour où la chance nous sourit. On peut également, dans certains cas, «acheter» (nous ne voyons pas d’autre terme à utiliser) un chèque : dans ce cas, pas d’attente, nous recevons le chèque demandé, mais… pour un chèque de 50 € il faut verser beaucoup plus !!! Même s’il s’agit d’argent virtuel, payer par exemple 75 € pour recevoir un chèque de 50 €, ça ne fait jamais vraiment plaisir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *