SURF RÉMUNÉRÉ

... SURF RÉMUNÉRÉ" />

SURF RÉMUNÉRÉ OU NON… GAINS D’ARGENT ET/OU PUBLICITÉ

Qu’est-ce qu’un site de surf

Un site de surf, manuel ou automatique, rémunéré ou non, est en premier lieu un système d’échange de visiteurs (de trafic).

Fonctionnement

Le principe est simple : pour chaque page web que l’on voit défiler sur son écran, on obtient des «crédits» ; de même, chaque fois que les pages que l’on met en rotation sur le site sont visitées par les autres membres, on voit diminuer le nombre de ses crédits.

Les taux d’échange sont variables : de 0,5 à 2 crédits par page vue en général (quelques rares sites offrent un taux de 5 crédits par page vue aux membres «adhérents»).

Exemples : Pour un taux de 10:8, on obtient 8 crédits chaque fois que l’on visite 10 sites.

Pour un taux de 1:5, on obtient 5 crédits pour chaque page que l’on regarde.

Tous les sites, qu’ils soient simplement des sites d’échange de visiteurs ou de surf rémunéré fonctionnent de cette manière ; seulement, pour obtenir des gains financiers sur les sites de surf rémunéré, il est nécessaire de visionner un certain nombre de sites chaque jour. Si le nombre de sites requis n’est pas atteint dans une journée (attention de bien tenir compte ici de l’heure du serveur sur lequel est hébergé le site), les gains de la journée sont perdus.

Catégories

Les programmes d’échange de trafic ou de surf rémunéré utilisent deux types de visionneuse : manuelle ou automatique. Dans le cas de la visionneuse manuelle, pour que l’affichage d’une page soit validé, il est impératif de cliquer sur l’élément (variable selon les sites) spécifié. Le type de visionneuse est, en principe, mentionné sur la page d’accueil de chaque site (certains programmes proposent même les deux méthodes).

Il est important de comprendre qu’une «mise à niveau» n’est pas un investissement. Ce sont des frais d’adhésion donnant droit à des avantages supplémentaires en matière de publicité d’une part, l’occasion de faire des bénéfices en regardant des sites web d’autre part.

Un programme d’autosurf rémunéré n’est pas une société de placements, mais un système d’échange de trafic qui vous paie pour regarder les sites web des autres membres. Aucun bénéfice n’est garanti, quel que soit le programme. Cependant, des bénéfices sont possibles si vous vous impliquez dans les bons programmes. Vous en apprendrez plus à ce sujet en lisant les autres articles du site.

Avantages et inconvénients

Surf manuel : Ce type de visionneuse est idéal si l’on veut absolument que son site soit «VU» par les autres membres ; l’inconvénient est que l’on se doit soi-même d’être présent devant son ordinateur pour valider chaque visite.

Surf automatique : Il suffit de démarrer la visionneuse et de la laisser tourner, ce qui est un avantage certain (qui n’a rien d’autre à faire que de passer son temps à regarder défiler des sites sur l’écran de son PC) ; évidemment, dans la mesure où les autres membres agissent sans doute de la même manière, si le site est «visité», il est toutefois difficile d’affirmer qu’il a été réellement «vu».

Surf rémunéré : Côté avantage, tout le monde a déjà la réponse je présume… ARGENT !!! Eh oui, en plus de nous permettre de faire la publicité de nos sites personnels ou de sites qu’on apprécie, les programmes de surf rémunéré nous paient pour le faire !!! L’inconvénient, et il est majeur, c’est que les gains ne sont jamais garantis totalement. De nombreux sites apparaissent et disparaissent chaque semaine, soit parce qu’ils sont mal gérés, soit parce qu’ils sont dirigés par des arnaqueurs. La prudence est donc de rigueur !!!

Règlement

Variable d’un site à l’autre, il est cependant important de le connaître et de le respecter sous peine de voir son compte supprimé.

La majorité des programmes autorisent un seul compte par personne, IP, etc. Inutile d’essayer de tricher, cela n’amène pas à grand chose car ces sites ont généralement des moyens de repérer les fraudeurs. Il vaut mieux se contenter d’un compte unique et de le faire fructifier correctement que de prendre le risque d’en ouvrir plusieurs et de les voir tous supprimés, sans compter le risque d’être banni (interdiction donc de s’enregistrer à nouveau) et parfois même transmission de l’adresse IP aux autres sites.

Les programmes de surf sont prioritairement destinés à permettre de faire de la publicité à moindre coût, cependant ils n’acceptent pas forcément tous les types de sites.

Les sites érotiques et/ou à caractère pornographique (plus généralement les sites «adulte») sont, la plupart du temps, interdits. C’est un élément dont il est préférable de s’assurer par avance si :

1. on souhaite promouvoir ce type de site

2. on préfère éviter l’affichage de tels sites sur son ordinateur.

Les sites ouvrant des fenêtres popup, popunder ou autres éléments du même type (slide-in par exemple) sont refusés par la plupart des programmes de surf. La raison en est simple : de tels sites perturbent le surf (ralentissement de la visionneuse) et irritent la majorité des membres (donc les visiteurs).

Les sites qui cassent la frame (framebreakers) sont également interdits car ils utilisent un code qui arrête totalement la visionneuse pour afficher la page visitée en plein écran. Supposer que c’est bon moyen d’obtenir des visiteurs réels est sans doute vrai, mais je crains que l’énervement causé en raison de l’arrêt de la visionneuse n’incite guère ces visiteurs à s’intéresser au site.

Les «rotators» ne sont pas admis non plus. Que sont les rotators ? Ce sont les liens qui permettent de démarrer une visionneuse sans forcément se connecter d’abord sur le programme. Les personnes qui placent de telles pages sur les sites de surf soit ignorent que ce n’est pas le bon lien pour obtenir des filleuls, soit espèrent ainsi faire tourner la visionneuse de leur compte sur le compte des autres membres. En effet, les rotators cassent généralement la frame et on se retrouve ainsi avec une visionneuse d’un site dont on n’est pas membre qui tourne sur sa machine… Le pire, c’est que la plupart du temps, les rotators en question sont ceux de sites qui ne paieront jamais leurs membres (Rotator Queen pour ne citer qu’un exemple que nous connaissons personnellement).

Nous vous rappelons que ce site se veut être une communauté honnête ; en conséquence, nous demandons aux membres et aux visiteurs de bien vouloir prendre connaissance du règlement de chacun des sites auxquels ils s’inscriront et de le respecter.

IMPORTANT À SAVOIR

Bon nombre de sites de surf sont anglophones… Que l’on comprenne la langue ou non ne change rien au fait que l’on est supposé connaître le règlement. On peut obtenir une «traduction» du règlement en utilisant un traducteur en ligne ou tout simplement les outils linguistiques de Google. Il ne faut évidemment pas s’attendre à des miracles, mais ça permet au moins de comprendre un peu le texte… Un glossaire français-anglais figurera également sur le site et nous l’étofferons avec le temps.

Si certains sites de surf rémunéré offrent une somme de départ permettant de gagner de l’argent dès l’inscription, la plupart demandent cependant à leurs membres un «investissement» avant de verser des gains.

Les programmes de surf rémunéré offrent actuellement des gains très variables, allant de 1 % à 25 % par jour. La durée de la mise à niveau (upgrade) varie également. Plus les gains proposés sont élevés, plus les risques sont grands.

Il est essentiel de diversifier ses investissements
et de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier !!!

Pour bien comprendre toute les facettes du surf rémunéré, il est important de lire les articles de AutosurfCentral version française sur ce site ou version originale anglaise.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *